JEAN-FRANÇOIS DELVOYE – NAVIGATEUR, ARCHITECTE FONDATEUR

Du concepteur solitaire…

Le Boréal est né de 17 petits cahiers de notes et croquis

glanés lors du premier voyage de la famille Delvoye. Un voyage de 6 années qui emmènera Jean-François, sa femme et ses quatre enfants autour du monde sur un bateau de 12 mètres construit de ses mains au fond de son jardin. De la Méditerranée au Cap vert, du Brésil à l’Argentine, l’apothéose de ce voyage restera certainement ces deux années passées à vagabonder dans les canaux de Patagonie.

Six années pendant lesquelles Jean-François n’arrêtera pas de se poser et de poser aux marins rencontrés la même question « que manque t il à ton bateau pour qu’il soit le meilleur voilier de grand voyage ? »  Et c’est vrai qu’au détour des escales, les rencontres de Philippe Poupon, Oleg Belly, Alain Caradec, Bertrand Dubois et bien d’autres ont sérieusement enrichi le débat.

L’idée en rentrant en France était de mettre à profit cette somme d’expériences et de dessiner et construire le bateau presque parfait pour repartir en famille vers d’autres horizons.

« Six années de navigation autour du monde avec 4 enfants à bord, ça vous donne une idée de l’essentiel.» 

Jean-François Delvoye

Ainsi prend forme le Boréal 50 …

Un bateau de 15 mètres en aluminium que Jean-François dessine dans les moindres détails sur son ordinateur en 3D. Le projet de départ, construire pour repartir, va très vite déraper… Deux exemplaires seront vendus avant que le proto ne soit mis à l’eau…

L’entreprise « Boréal » est donc née un peu par hasard en 2005, suite au coup de cœur de trois clients marins expérimentés et totalement convaincus par le concept. Les premières navigations valideront en tous points le cahier de charge.

JEAN-FRANÇOIS EEMAN – NAVIGATEUR, GERANT

… À la rencontre de deux navigateurs

En 2009, Jean-François Delvoye s’associe avec un autre Jean-François, Jean-François Eeman.

Ils se sont rencontrés quelques années plus tôt, par hasard sur un ponton à Ushuaia. C’est pour lui et sa famille que le premier Boréal 44 sera construit.

Deux marins aux profils complémentaires. L’un connaît par cœur « ses » bateaux.

Il les dessine tous et a construit le premier de ses propres mains. Il dirige le bureau d’études tout en restant proche de la production.

L’autre baigne depuis toujours dans le monde de la voile.

Il a travaillé pour les plus grands événements nautiques au monde et en 15 ans il a fait naviguer plus de 50.000 personnes au travers de ses entreprises. Régatier de bon niveau , il a fait son premier « grand voyage » à la sortie de ses études à bord d’un bateau de 18 pieds… Chez Boréal, c’est lui qui reçoit les clients et les accompagne tout au long de leur projet.

Ensemble, ou à tour de rôle ils naviguent par delà les océans sur leur Boréal 44.

« NE FAITES PAS DE RÊVES MÉDIOCRES, CE SONT LES PLUS DIFFICILES À RÉALISER. »